C’EST QUOI L’UX DESIGN ?

« On ne designe pas l’expérience, mais on designe pour l’expérience »

Avant toute chose, qu’est ce que le Design ?

1. Les mots « Design » et « Conception« 

Bolectif fait l’UX design à Marseille. Dans le cadre de cette activité, nous avons pu constater que nos clients confondent souvent le design et la conception. Erreur ! Le design comporte des étapes d’idéation, de création, de réalisation de prototypes (ou prototypage) et d’affinage. Cela va donc bien au-delà du sens commun du mot « conception ». Le design, c’est COMMENT ça marche !

Cependant, le design de veut pas dire que l’on minimise l’importance de la mise en forme finale. Regardez les produits de Steve Jobs, lui même particulièrement influencé par Dieter Rams, grand designer industriel Allemand à l’origine de nombreux produits Braun et de l’école fonctionnaliste du design industriel.  Ce dernier a d’ailleurs définit les 10 principes d’un bon design.

Un bon design :

  • est innovant
  • rend un produit utile
  • est esthétique
  • rend un produit compréhensible
  • est discret
  • est honnête
  • est durable
  • est attentif aux détails
  • respecte l’environnement
  • comporte aussi peu de design que possible (est minimaliste).


La première question qui préoccupe un designer est de discerner un problème pour ensuite innover dans la solution.
Pour cela, le design a développé sa propre méthode : le design thinking. Et il s’applique quel que soit l’objet : un produit, un service, un système ou un espace. Avec le design thinking, on réfléchit à toutes les solutions possible, on sélectionne, on affine et on test plusieurs fois pour enfin trouver la meilleure réponse à un problème.
C’est cette méthode qui fonde la démarche centrée sur l’utilisateur et garantit l’innovation plutôt que la copie de solutions existantes.

2. Le processus du design

Le schéma de Damien Newman illustre très bien les 4 phases du processus de design :

Le schéma de Damian Newman qui nous explique les processus du design dans le cadre de l’article de l’agence Bolectif à Marseille qui détaille le métier d’UX designer

Toujours dans le processus de design, le schéma en double diamant du Design Council représente aussi très bien les phases « d’ouverture » (moments de recherche, de recueil de données, de réflexion, de partage pluridisciplinaire…) et les phases de « convergence » (moment où l’on affine, écrème, où l’on définit et synthétise les périmètres finaux du développement) :

Le schéma en double diamant du Design Council qui nous explique les processus du design dans le cadre de l’article de l’agence Bolectif à Marseille qui détaille les différentes phases de l’UX design

Enfin, le schéma de J.J Garrett nous fait comprendre combien les phases du processus du design sont concomitantes, interdépendantes. Une phase ne commence pas lorsque la précédente finie mais plutôt lorsqu’on a suffisamment d’éléments pour débuter :

Le schéma de J.J Garrett qui nous explique les interdépendances des différentes phases dans le processus du design dans le cadre l’article Bolectif sur les UX designers
L’ensemble de ces schémas nous permettent de comprendre que plus tôt on développe et on test les idées, plus tôt on décèle des problèmes, notamment ceux qui n’avaient pas été prévu pendant les phases de recherche et d’analyse. On peut alors y apporter rapidement les améliorations nécessaires. Cette démarche est une composante essentielle du design thinking. 

On peut clore ce paragraphe avec cette phrase qui illustre bien la vision anglo-saxone du management de projet : « échouer vite… pour réussir plus tôt ». 

3. Et le design d’expérience utilisateur dans tout ça ?

Le design d’expérience utilisateur est un processus de recherche, d’imagination, de développement, de création, de test et d’optimisation. Ce n’est pas un métier à proprement parlé. 
Dans le design d’expérience utilisateur (UX) on retrouve de l’architecture d’information et du design d’interaction, tâches le plus souvent confiées aux architectes d’informations, aux designers d’interaction ou aux ergonomes. On retrouve aussi le design d’interface ou le design visuel qui sont là la charge des chefs de projets ou des designers graphiques (directeurs artistiques et graphistes). L’UX met en synergie toutes ces compétences essentielles au bon développement d’un produit ou d’un service numérique. 

4. Et alors ? Un UX designer ça existe ou pas ?

Un UX designer peut être défini de la manière suivante : il possède un riche panel de compétences et de connaissances propres aux différents designs nécessaires pour mener à bien un projet numérique. Ça lui permet de manager le projet de design d’expérience utilisateur. Il peut le faire seul lorsque la taille du projet ne nécessite pas de faire appel à plusieurs designers spécifiques, ou de concert avec ces derniers, en les faisant interagir avec harmonie.

Quel est le métier de designer d'expérience utilisateur

Sources

Cet article s’appuie essentiellement sur le deuxième tirage du livre « Design d’expérience utilisateur » de Sylvie Daumal.

La discipline de l’UX Design n’étant que récemment démocratisée en Europe (10 ans max), Sylvie Daumal a su définir les contours de ce champ disciplinaire de manière novatrice.

S. Daumal compte plus de 15 ans d’expérience. Elle est la fondatrice d’UX Paris, membre de l’EuroIA et ambassadrice de l’UXCamp Europe pour l’Europe.

Je vous invite à lire son livre si vous souhaitez approfondir vos connaissances en UX Design.

À lire aussi :